" Notre ambition est de faire de notre parti le premier mouvement politique républicain, laïque et solidariste de France.
De ce fait, nous rejetons tous les extrêmes.
Loin de se limiter à ces questions, qui sont le fondement de nos combats passés, actuels et futurs, nous nous engageons à faire des propositions concrètes et réalistes sur toutes les questions sociétales, culturelles, économiques et politiques qui nécessitent une vision prospective et objective, loin des prises de positions tacticiennes, clientélistes ou de déclarations d’intention non suivies d’effet".

Laurence Taillade, Présidente

     

 

    

Nos derniers communiqués de presse

Forces Laïques alerte sur le transfert du GSPR vers l’Élysée

9 décembre 2018 - Par Raphaël Mauro, secrétaire national à la sécurité intérieure 

Le Groupe de Sécurité de la Présidence de la République (GSPR) a été créé par le décret no 83-14 du 5 janvier 1983. Actuellement placé sous l’autorité du ministère de l’intérieur au sein du  Service De La Protection (SDLP), ce qui permet le contrôle de son action, le GSPR va être transféré sous l’autorité directe de l’Elysée le 1 janvier 2019.
 
Le placer sous l’autorité directe de la Présidence de la République revient à créer une garde prétorienne armée sous le seul contrôle du président et facilitant ainsi toutes les dérives imaginables par cette force aux pouvoirs de police, rendant ainsi plus opaque ses actions tout en bénéficiant de la puissance publique. le GSPR pourrait engager des actions de contrôle d’enquêtes de surveillance, en dehors de tout cadre législatif, au seul bénéfice personnel ou politique du Président de la République.

Lire la suite

8 décembre 2018 : Forces Laïques appelle à la responsabilité individuelle

7 décembre 2018 - Par Laurence Taillade, Présidente

Les journées à venir laissent présager des débordements pouvant porter gravement atteinte à l’image de notre pays, comme au mouvement des Gilets Jaunes, dont les revendications légitimes doivent trouver une réponse.

Forces Laïques demande à chacun de se comporter de manière responsable dans ses actes et ses paroles. La plus grande vigilance doit être de mise pour, qu’à l’issue de la journée de demain, nous ayons tous la capacité de nous regarder dans le miroir et d’être fiers d’être le peuple d’une grande Nation.

ONU : Forces Laïques demande un référendum sur le pacte de Marrakech  

5 décembre 2018 - Par Laurence Taillade, Présidente

Etant rappelées :

  • La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, adoptée à Paris le 10 Décembre 1948, résolution 217 de l’ONU, a été signée par 50 Etats, sur les 58 signataires possibles à cette date. Sans force juridique, elle stipule, article 21-3 : « la volonté des peuples est le fondement de l’autorité des pouvoirs publics » ;
  • La charte des Nation Unis de 1945 stipulant en son article 1, alinéa 2 : l’« égalité des droits des peuples et de leur droit à disposer d’eux-mêmes ».

 

Le texte de l’ONU que s’apprête à ratifier le 10 Décembre 2018 à Marrakech aux noms des peuples que représentent Madame Merkel et Monsieur Macron, s’il n’a pas non plus force juridique, n’a pas été débattu par les peuples allemands et français.

Lire la suite

Samedi Noir

1er décembre 2018 - Par Laurence Taillade, Présidente

La journée a été émaillée d’affrontements de 3000 individus - casseurs de banlieues, d’extrême droite et d’extrême gauche - face aux forces de l’ordre manifestement en sous effectifs et répondant à des ordres incohérants.

C’est la triste démonstration d’un manque d’anticipation du ministère de l’intérieur qui a permis les dérapages catastrophiques que les télévisions du monde entier ont dores et déjà relayés : l’Arc de Triomphe violé, des propriétés privées incendiées, des commerces pillés, des voitures brûlées, sans connaître à l’heure actuelle le bilan humain réel.

Nous pouvons dire que le Ministre de l’intérieur, comme son secrétaire d'Etat, a failli dans sa mission aujourd’hui. Ils sont les comptables de ce bilan désastreux et devront en assumer l’entière responsabilité.

Lire la suite

FL s’oppose à toute tentation de toilettage de la loi de 1905

20 Novembre 2018 - Par Laurence Taillade, présidente

Le ministre de l’intérieur a clairement affiché que, pour justifier le cadrage du financement de l’Islam et son intégration républicaine, il ne considérait pas comme un tabou le fait de toiletter la loi de 1905, pilier de notre République.

 

Cette nouvelle tentation de porter atteinte à nos fondements, après les nombreuses sorties de notre Président de la République aux Bernardins, lors du Ramadan 2017, du CRIF ou de la fédération nationale des protestants, et les graves atteintes de la  loi de confiance -que nous dénoncions- même si elle ne nous surprend pas, nous choque profondément. Elle conforte nos craintes d’une vision communautarisée de la République et d’une tentation concordataire, incompatible avec la Nation, de Monsieur Macron.

 

La loi de 1905 ne saurait être modifiée sans provoquer un profond déséquilibre dans notre pays, qu’elle avait contribué à apaiser. Nous ne saurions prétendre intégrer une religion en adaptant nos principes, alors que tous les autres cultes sur notre territoire s’y sont toujours conformés.

Lire la suite

Nouvelle-Calédonie : la démocratie a parlé

4 novembre 2018 - Par Thierry Gibert, secrétaire général

Les néo-calédoniens ont été amenés à se prononcer, à nouveau, sur la possible autonomie de leurs 3 provinces.

Le résultat du référendum a parlé : le Caillou reste français !

Forces Laïques souligne la qualité du dialogue inter communautés et la responsabilité assumée des formations politiques locales. Bien que les enjeux soient colossaux, cette grande consultation s’est déroulée sans heurts apparents durant des mois.

Forces Laïques rappelle que le processus engagé depuis 1988, sur les Accords de Matignon et poursuivi en 1998, sur ceux de Nouméa, implique que 2 autres consultations de nos compatriotes de cet archipel du Pacifique pourront être demandées par les instances du Congrès de Nouvelle-Calédonie et avoir lieu sous 4 ans. 

Lire la suite

Réforme de la Taxe d'habitation : Un échec financé par les contribuables

14 octobre 2018 - Par Raphaël Nasuti, Secrétaire National économie et finances

La réforme de la fiscalité locale fait encore les frais d’une méconnaissance coupable du fonctionnement de la France du quotidien.
Moderniser l’impôt local est une priorité. En effet, la taxe d’habitation est archaïque c’est une évidence. Mais il y a la manière.
Après les annonces du gouvernement sur la baisse de cette taxe on apprend que 6000 communes ont augmenté leur fiscalité pour anticiper sa disparition.
Elle devait baisser pour tous ... La réalité est que les 20 milliards qui seront rendus par le gouvernement aux collectivités le seront grâce à la hausse des taxes sur les carburants et sans rien donner, ou presque, aux Français pour faire face à la nécessaire modernisation des transports.
Sans réelles ressources pérennes pour nos collectivités et sans argent pour la transition écologique, le gouvernement obère l’avenir de nos enfants.
Nous proposons de cesser cet amateurisme et de donner aux collectivités les moyens d’accompagner les Français dans leur quotidien : écoles , garderies, cantines, animations, culture...

Lire la suite

Forces Laïques dénonce le manque de cohérence de l'Education Nationale

23 septembre 2018 - Par Damien Pernet, Secrétaire National à l'instruction publique

Le ministère de l’Éducation Nationale s’apprête à supprimer 2600 postes d’enseignants dans le secondaire (collèges et lycées) à la rentrée 2019.

C’est une bien curieuse politique éducative qui se dessine : alors que l’accent est mis -à raison- sur l’enseignement primaire, il eût été logique de renforcer l’effort pour toute la scolarité obligatoire. Or, l’augmentation mécanique du nombre d’élèves par classes ainsi que le recours massif à des enseignants contractuels moins bien formés, risquent fort de réduire à néant les efforts consentis en amont. L’instruction des élèves est un bloc qui ne saurait être saucissonné de la sorte.

Pour assurer cette cohérence minimale, eût-il été préférable que le gouvernement ne transfert pas 10 millions d'euros des crédits de l'enseignement public vers le budget de l'enseignement privé sous contrat ainsi que Forces Laïques le dénonçait en décembre 2017.

Lire la suite

Voeu des échevins 2018: une tradition électoraliste poursuivie par Georges Képénékian

24 août 2018 - Par Laurence Taillade, Présidente

Le 8 septembre 2018, le Maire de Lyon, Georges Képénékian, va une nouvelle fois accomplir son chemin de Canossa, en allant prosterner le «trône» lyonnais devant l'autel en la basilique de Fourvière. Ce voeu aux échevins, datant de 1643, aboli durant la révolution française puis rétabli sous Vichy, consiste, pour les édiles lyonnais, à placer la ville sous la protection et le patronage de l’Église durant une messe consacrée.

Lire la suite

Le régime autoritaire turc rempile.FL enjoint le président turc, réélu, de clarifier ses intentions pour le maintien de la paix aux portes de l’Europe

25 juin 2018 - Par Laurence Taillade, Présidente

Le renouvellement ne s’est pas produit en Turquie. Erdogan est réélu avec 52,5% des suffrages exprimés, sur fond de crise économique et de soupçons de fraude électorale. Loin devant le leader du CHP (23%), Parti républicain du peuple qui est un parti politique républicain, social-démocrate et laïque.

À noter l’entrée au parlement du parti HDP, le parti démocratique des peuples, qui défend notamment la condition féminine, les Kurdes, l’écologie et les LGBT.

Alors que le président turque, réélu, parle de « festival démocratique », rappelons qu’en 2017, quelques 14 000 opposants turcs ont demandé l’asile en Europe, considérés comme « terroristes » par l’État turc et poursuivis comme tels jusqu’en France (...)

Lire la suite 

Loi de Confiance : de graves atteintes à la Laïcité

23 juin 2018 - Par Laurence Taillade, présidente

Le projet de loi de confiance avait suscité la mobilisation de nombreuses associations laïques, syndicats[1] et parlementaires, car prévoyant des arrangements plus que surprenants :

 

- Exclusion des associations cultuelles du registre des représentants d’intérêts ;

- Possibilité de récolter des dons par sms (article 25) ;

- Abrogation de la possibilité pour une collectivité de préempter un terrain appartenant à une association cultuelle (article 47) ;

- modification de l’article 19 de la loi de 1905 ouvrant la possibilité pour les associations cultuelles de « posséder et administrer tous immeubles acquis à titre gratuit ».

Lire la suite

   

      

Comment nous joindre

Forces Laïques
Espace Nelson Mandela – 82 boulevard du Général Leclerc

95100 ARGENTEUIL

 

contact@forces-laiques.fr

 

Tweets de Forces_Laiques @Forces_Laiques