COMMUNIQUES DE PRESSE

Forces Laïques, un parti qui assume ses valeurs

 

Voir aussi la lettre d'information, pour connaître nos différentes prises de position.

 

Grenoble: la république n'est pas soluble dans l'eau

23 mai 2019 - Damien Pernet - Secrétaire National instruction publique

Le vendredi 17 mai, des femmes se sont baignées habillées de vêtements couvrants à la piscine des Dauphins de Grenoble afin de faire modifier le règlement interdisant de se baigner vêtu.

Orchestré par un collectif baptisé "Alliance citoyenne" mené par Taous Hammouti, militante islamiste proche des frères musulmans, cette action vise en réalité à faire plier la municipalité de Grenoble.

 

Le parti républicain Forces laïques:

* dénonce une opération médiatique menée par des militants de l'islamisme politique.

* Rappelle qu'en République, le droit à la différence ne saurait aboutir à la différence des droits.

* Demande à Monsieur Eric Piolle, maire de Grenoble, de faire respecter le principe universeld'égalité de tous devant la loi, sous peine d'ouvrir une brèche aux communautaristes qui n'ont de cesse de tester les limites de la république pour imposer leur logique obscurantiste.

Le Parti Républicain Laïque contraint de renoncer

23 avril 2019 - Thierry Gibert, tête de liste

Le Parti Républicain Laïque (PRL) s’était engagé à promouvoir une Europe vertueuse, démocratique, éthique et indépendante, dirigée vers l’émancipation des peuples et le rayonnement de ses valeurs.

 

Profondément européistes, les membres de cette liste se sont investis en ce sens et se sont donné les moyens de rencontrer les Français, sur leurs territoires.

Malgré tout, force est de constater que tout dans ce scrutin est mis en œuvre pour que la démocratie soit verrouillée : la circonscription unique augmente le budget et le nombre de colistiers à trouver.

 

Dans l’incapacité de réunir les fonds nécessaires, malgré nos nombreuses démarches, nous avons décidé de ne pas poursuivre notre démarche. Nos valeurs d’éthique et de morale doivent se retrouver dans cette décision difficile à prendre et lourde de sens : il n’est pas question d’entretenir le doute d’une candidature auprès d’électeurs et de les décevoir au dernier moment.

 

Nous nous engagerons, néanmoins, activement dans cette campagne, en nous positionnant en tant qu’arbitres du débat qui s’engage et que nous espérons riche. Nous ne nous associerons à aucune des listes en lice, considérant qu’aucune n’est à même de représenter les valeurs que nous prétendons défendre.

Incendie de Notre-Dame-de-Paris : Forces Laïques s’associe à l’élan national et suspend sa campagne

17 avril - Laurence Taillade, présidente

Le terrible incendie qui a frappé la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, ce lundi 15 avril, symbole du génie humain et de son Histoire, génère un émoi planétaire.

Coup du sort pour les fidèles catholiques en cette semaine sainte, c’est, avant tout, toute la Nation qui est frappée au cœur. 

Notre Dame de Paris est exemplaire des prouesses architecturales des bâtisseurs qui ont façonné le visage de la France au cours des siècles.
Nous sommes tous concernés par la reconstruction de ce patrimoine de l’humanité.

Forces Laïques déplore ce drame et appelle à la reconstruction de ce monument majeur.

Nous rendons hommage aux sapeurs-pompiers de Paris pour leur dévouement, leur engagement et leur professionnalisme qui a permi de sauver une grande partie de l’édifice.

Par solidarité et recueillement, le Parti Républicain Laïque, Forces Laïques, s’associe pleinement à ce drame national et Thierry Gibert, Candidat tête de liste du parti à l’élection européenne, suspend sa campagne électorale. Les candidats présents sur la liste et l’ensemble des militants expriment, ici, leur sidération, leur tristesse et leur incompréhension.

#RIP contre la privatisation d'#ADP : Nous soutenons la démarche !

11 mars - Laurence Taillade, présidente 

La privatisation d'#ADP pose de nombreux problèmes d'ordre sécuritaires, constitutionnels mais avant tout touchant au symbole de la propriété des Français, bradée à des sociétés privées, sans qu'une raison probante ne soit avancée par le gouvernement.

Forces Laïques y est fermement opposé.

De ce fait, nous soutenons la mise en place d'un Référendum d'Initiative Partagée pour que cette décision revienne à ceux qui sont propriétaire de ces aéroports : les Français.

#Européennes 2019 : des candidats porteurs d’un programme en faveur de l’amélioration matérielle et morale des Européens

2 avril - Par Laurence Taillade, présidente

Le Parti Républicain Laïque (PRL) présentera une liste aux élections européennes.

Les têtes de liste ont été désignées vendredi 29 mars 2019 par notre bureau national.

Républicains convaincus, ils ont à cœur de faire rayonner les valeurs françaises en Europe.

Le projet européen qu’ils ont la mission de porter comporte plusieurs axes forts : en faveur d’une Europe efficace, démocratique, sociale, juste et éthique, qui protège les citoyens et leur environnement. Ce programme se veut pleinement orienté vers l’Humain, qui doit être au centre des intérêts du prochain Parlement.

#Européennes2019 : Forces Laïques s'engage dans la campagne

29 mars - Par Laurence Taillade - Présidente

Le Parti Républicain Laïque (PRL) présentera une liste aux élections européennes.

Forces Laïques s’engage à promouvoir une Europe vertueuse, démocratique, éthique et indépendante, dirigée vers l’émancipation des peuples et le rayonnement de ses valeurs.

 

Profondément européistes, les membres de cette liste soutiendront un dessein humaniste, porteur de projets permettant l’amélioration matérielle et morale des Européens, avec une place fondamentale pour la laïcité, seule garante de paix entre les peuples, à l’heure où les fondamentalismes, religieux notamment, tentent de fragmenter les liens qui nous unissent.

 

Europe des Nations, unies au-delà d’un intérêt économique, partageant une vision commune, harmonisée socialement, fiscalement, la France doit en être le principal architecte.

Forces Laïques relèvera le défi par un programme ambitieux pour les Français et les Européens, proposant de nouveaux acteurs politiques, issus de la société civile, investis individuellement.

Le bureau national du 29 mars 2019 a désigné ses têtes de listes, qui seront rendues publique le 2 avril 2019.

Grande America : Les élus locaux Forces Laïques se mobilisent

14 mars - Jacques-Olivier Lemerle - référent Bretagne

Une nappe d'hydrocarbures a été observée en mer, entre la Charente-Maritime et la Gironde, suite au naufrage du Grande América, mardi. Elle s'étend sur une dizaine de kilomètres de long et un kilomètre de large, à 200 km de nos côtes. Les nappes d'hydrocarbures liées au naufrage du bateau italien  pourraient toucher le littoral français dimanche soir ou lundi, selon la presse.

Rien ne peut nous confirmer que la marée moire ne finisse pas par atteindre la Bretagne sud en plus de probables déversements sur la côte Aquitaine, or, un seul navire spécialisé dans la lutte antipollution est attendu au large de La Rochelle (Charente-Maritime) ce jeudi 14 mars.

Nous tirons le signal d'alarme au sujet d'une mobilisation qui nous semble insuffisante pour endiguer cette marée de fuel lourd, le pire carburant qui soit en termes  de pollution. Une mobilisation Européenne de toute urgence, voire internationale devrait s'imposer.

Pour le Morbihan, tous les acteurs politiques sont déjà fortement mobilisés et craignent pour la sécurité sanitaire du littoral et l’incidence catastrophique sur la prochaine saison touristique du littoral atlantique.

Les élus locaux du Parti Républicain Laïque se mobilisent pour que des solutions adaptées et efficaces puissent être immédiatement mises en place pour protéger les populations, l’intégrité du littoral français, et sauver la saison touristique de la côte atlantique.

Prisons : Forces Laïques propose des mesures fortes en direction des prisons, contre la radicalisation

8 mars 2019 - Par Laurence Taillade, présidente

La déradicalisation en prison est un échec. Le programme de prévention montre ses limites : manque de personnel, difficultés à recruter, manque de formation pour un public très spécifique, manque de structures adéquates, un arsenal législatif trop limitatif concernant les fouilles qui laisse passer des armes, une littérature salafiste ainsi que de la drogue.

 

Bien que n’ayant aucune évaluation du plan annoncé en 2018, on peut légitimement s’interroger sur son efficience, remise en cause par le personnel lui-même.

Nous avons tiré le signale d’alarme au moment même de sa sortie, où nous le jugions insuffisant pour deux raisons :

- Le nombre de fichés S pour radicalisation proche des 11500 personnes ;

- Le retour des jihadistes qui impose des mesures spécifiques.

 

Nous proposons, donc, un plan de construction de prisons, de 15000 places, pour répondre aux nouveaux enjeux d’une société violente assorti d’un plan de formation massive du personnel pénitentiaire et de revalorisation des carrières, des rémunérations -alignées sur celles des policiers- et des risques.

Enfin, nous nous opposons à tout retour des jihadistes et demandons leur jugement par un tribunal pénal international.

Madame Belloubet, et le gouvernement dont elle est membre, doivent se montrer à la hauteur des enjeux qui se présentent à la Nation.

Antisémitisme : Forces Laïques déplore l’instrumentalisation de faits graves et demande des actes forts

19 février 2019 - Par Laurence Taillade, présidente

La bien-pensance, coupable d’avoir alimenté l’antisémitisme par l’instrumentalisation du conflit israélo-palestinien dans nos banlieues, fait mine de découvrir les conséquences de la politique clientéliste menée depuis 40 ans.

 

Les larmes de crocodile de Monsieur Castaner n’impressionnent personne. Les faits sont têtus mais, des profanations de Carpentras aux insultes publiques contre A. Finkielkraut, les actes n’ont pas changé : sous prétexte de lutte contre le racisme, la classe politique française a abandonné la chasse contre l’antisémitisme, porté par la frange radicale d’un islam politique, revendicatif, habité par la haine d’Israël. Pire, ils ont laissé prospérer, voire activement aidé, le salafisme et ses branches intégristes sur notre territoire. Ils l’ont légitimé, en installant l’UOIF au sein du CFCM, et en soutenant publiquement des terroristes du Hamas ou l’association BDS, que le président de l’Assemblée Nationale finançait sur sa réserve parlementaire.

Forces Laïques déplore que la seule réponse trouvée soit une condamnation verbale, parfois à demi-mots, et une marche, pour oublier, dès le 20 février, la racine du mal.

 

Nous demandons une réponse ferme et rapide du ministère de l’intérieur à l’encontre des agresseurs de Monsieur Finkielkraut, mais aussi une réaction de grande ampleur contre les mosquées porteuses de discours incompatibles avec nos valeurs, dans le cadre de l’application de nos lois, dont celle de 1905.

 

Les Français de confession juive font partie de la Nation. Nous appelons à la responsabilité ceux qui se sont rendus coupables de complicité avec les ennemis désignés de la Nation.

Il faut une loi pour garantir le droit de mourir dans la dignité ! 

1er février 2019 - Par Laurence Taillade, présidente

Cela fait dix ans que Vincent Lambert est maintenu dans un état végétatif, contre sa volonté initiale, par ses parents, soutenus par des ligues catholiques intégristes, pro-vie, desquels ils ont toujours été des membres affichés, militant entre-autres contre l’IVG.

 

Vincent Lambert est devenu le symbole de ceux qui veulent s’approprier les corps et nous ôter tout droit de choisir notre mort, comme nous choisissons notre vie, par le biais de l’exercice de la liberté absolue de conscience, garantie par la séparation des Eglises et de l’Etat.

 

Nous regrettons que le gouvernement ait délibérément choisi d’écarter les projets de loi portés par JL Touraine et O. Falorni, des lois de bioéthique.

 

Nous réaffirmons l’urgence de doter notre pays, et le personnel soignant en premier lieu, d’un texte qui ouvre largement l’accès à un droit inaliénable : celui de disposer de sa mort.

Le Président de la République doit prêter serment sur la Constitution

20 janvier 2019 - Par Raymond Bonomo, secrétaire national Justice et Éthique

La France est face à une crise, institutionnelle et politique, grave, conséquence de dizaines d’années de laxisme. Une relation de défiance s’installe entre les représentants du peuple et les citoyens représentés, c’est inacceptable dans une démocratie.
L'élection présidentielle consacre le pacte entre la Nation et le Président qui la représente, l’incarne.
Il faut redonner du sens à cette alliance entre gouvernants et gouvernés, réinstaurer la confiance des citoyens envers leurs représentants et les institutions de la République.
 

Le Parti Républicain Laïque, Forces Laïques, dans la prolongation d’une proposition de Loi Constitutionnelle déposée au Sénat en 2005, réclame une modification de la Constitution, en ces termes : avant d'entrer en fonction, lors de son investiture, le Président de la République prête serment devant le Conseil Constitutionnel en s’engageant au respect et à la défense des valeurs fondamentales de notre République.
De même, à leur nomination, les Présidents du Sénat et de l'Assemblée Nationale, les Ministres,  prêtent serment de loyauté devant les parlementaires.

Pour que la démocratie puisse s’exercer durablement, en France, Forces Laïques exige l’instauration d’une prestation de serment d’engagement moral solennel et symbolique des plus hautes autorités de l’Etat.

Le Parti Républicain Laïque condamne !

6 janvier 2019 - Par Thierry Gibert, secrétaire général

Depuis le 17 novembre 2018, on observe qu’un mouvement de contestation, légitime, venant de toutes les franges de la société française, exprime un mal-être social. Il se traduit par l’occupation de lieux stratégiques, à travers tout le territoire et des mouvements de foules dans les centres-villes.

Si la Constitution française donne le droit à la liberté d'opinion et d'expression de tout individu sur le territoire métropolitain et ultramarin, ceux qui remettent en question l’autorité de l’État, ici-et-là, n’en ont pas moins des devoirs vis-à-vis de l’ensemble de leurs concitoyens et dans l’intérêt général.

Dès lors, il n’est pas concevable que dans notre république démocratique et sociale, des groupes constitués de franges extrémistes et violentes, parfois issues de partis politiques, veuillent déstabiliser la République. 

Forces Laïques dénonce les attaques contre les forces de l’ordre, la dégradation des bâtiments publics, de permanences d’élus politiques et les atteintes à leur intégrité physique et morale ou encore la destruction du matériel urbain.

 

Les Français assistent, crédules, à la diffusion d’images, souvent les mêmes, figées sur les séquences les plus violentes et destructrices, voulant marquer les esprits du sceau de la dénonciation. On en oublie, mais pour quelles raisons, la mission originelle du journalisme qui est d’informer objectivement les Citoyens. Ces médias qui dénoncent des atteintes à la liberté d’expression sont les mêmes qui détournent les images pour façonner l’opinion générale (Voir notre proposition de loi « anti trust » du 17 décembre 2017). 

Forces Laïques dénonce la perversité du système médiatique et condamne le joug de lobbyistes et autres capitaines d’industrie tenant les principaux médias français dans leurs mains !

 

Force est de constater que l’opposition politique n’est plus, en France. Les partis ne sont plus dirigés que par des technocrates et autres démagogues en quête d’une image personnelle, éloignés des Français qu’ils revendiquent représenter. Ces leaders qui entretiennent les velléités les plus contestables, le font à l’encontre de la Constitution de 1958, qui impose de « respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie ».

Forces Laïques dénonce l’attitude des responsables de partis situés aux extrémités de l’échiquier politique et condamne la récupération qu’ils font de la souffrance exprimée par nos concitoyens !

 

En outre, le Parti Républicain Laïque condamne un exécutif qui fait montre, parfois, d’une répression disproportionnée, fait le choix de laisser perdurer une situation de détresse et encourage le développement des extrêmes.

Consultez aussi nos comptes Facebook et Twitter pour en savoir plus sur notre actualité.

   

Comment nous joindre

Forces Laïques
Espace Nelson Mandela – 82 boulevard du Général Leclerc

95100 ARGENTEUIL

 

contact@forces-laiques.fr

 

Tweets de Forces_Laiques @Forces_Laiques